Les pages de droit public principalement ainsi que toutes autres branches de droit - Webmestre : Bertrand GRONDIN
Ce wiki possède 555 articles.

Gdn:La Salle des pas perdus/2020 : Différence entre versions

De Gdn
Aller à : navigation, rechercher
(Réforme des bâtiments menaçant ruine)
(L'inviolabilité des correspondances : nouvelle section)
Ligne 12 : Ligne 12 :
  
 
L'ordonnance du 16 septembre 2020 refond entièrement la procédure des bâtiments menaçant ruine. La novlangue a chanté les arrêtés de péril en… arrêté de mise en sécurité. Depuis plusieurs lustres, le Parlement est réduit à la portion congrue en déléguant la plupart de ses pouvoir au Gouvernement par voie d'ordonnances. Tout est fait dans l'urgence à la va-vite alors que les textes sortis des cerveaux nébuleux des énarques seront modifiés à peine publié au ''Journal officiel''. Nous assistons depuis de nombreuse années à une logorrhée législative dont les texte dont l'application sera à géométrie variable. Il un tradition en France, au lieu d'appliquer la législation existante on édicte de nouvelles lois qui ne seront pas non plus appliquées.--&nbsp;[[Utilisateur:Grondin|Bertrand GRONDIN]]&nbsp;[[Fichier:Vendéen heart.png|12px|alt=|link=]]&nbsp;→&nbsp;<sup><small>([[Discussion Utilisateur:Grondin|écrire]])</small></sup> 29 septembre 2020 à 17:56 (UTC)
 
L'ordonnance du 16 septembre 2020 refond entièrement la procédure des bâtiments menaçant ruine. La novlangue a chanté les arrêtés de péril en… arrêté de mise en sécurité. Depuis plusieurs lustres, le Parlement est réduit à la portion congrue en déléguant la plupart de ses pouvoir au Gouvernement par voie d'ordonnances. Tout est fait dans l'urgence à la va-vite alors que les textes sortis des cerveaux nébuleux des énarques seront modifiés à peine publié au ''Journal officiel''. Nous assistons depuis de nombreuse années à une logorrhée législative dont les texte dont l'application sera à géométrie variable. Il un tradition en France, au lieu d'appliquer la législation existante on édicte de nouvelles lois qui ne seront pas non plus appliquées.--&nbsp;[[Utilisateur:Grondin|Bertrand GRONDIN]]&nbsp;[[Fichier:Vendéen heart.png|12px|alt=|link=]]&nbsp;→&nbsp;<sup><small>([[Discussion Utilisateur:Grondin|écrire]])</small></sup> 29 septembre 2020 à 17:56 (UTC)
 +
 +
== L'inviolabilité des correspondances ==
 +
 +
Bonsoir à toutes et à tous,
 +
 +
J'ai mis en ligne toute une jurisprudence concernant ce thème. En l'occurrence, l'article 226-15 du code pénal implique la mauvaise fois de l'auteur des faits. Néanmoins, la jurisprudence admet une exception si cela est nécessaire pour la défense d'une partie.--&nbsp;[[Utilisateur:Grondin|Bertrand GRONDIN]]&nbsp;[[Fichier:Vendéen heart.png|12px|alt=|link=]]&nbsp;→&nbsp;<sup><small>([[Discussion Utilisateur:Grondin|écrire]])</small></sup> 5 octobre 2020 à 21:57 (UTC)

Version du 5 octobre 2020 à 21:57

Grève

Bonjour,

J'ai actualisé la page concerne La grève dans les services publics, le sujet étant d'actualité.-- Bertrand GRONDIN  → (écrire) 25 janvier 2020 à 18:34 (UTC)

Bâtiments menaçant ruine

Les articles L. 511-1 et suivants du code de la construction et de l'habitation ont été mis en ligne. L'ordonnance n° 2020-1144 du 16 septembre 2020 vient de refondre le chapitre. Il n'est plus question d'arrêté de péril, mais d'arrêté de mise en sécurité selon les cerveaux des technocrates propices à la novlangue.-- Bertrand GRONDIN  → (écrire) 24 septembre 2020 à 17:30 (UTC)

Réforme des bâtiments menaçant ruine

L'ordonnance du 16 septembre 2020 refond entièrement la procédure des bâtiments menaçant ruine. La novlangue a chanté les arrêtés de péril en… arrêté de mise en sécurité. Depuis plusieurs lustres, le Parlement est réduit à la portion congrue en déléguant la plupart de ses pouvoir au Gouvernement par voie d'ordonnances. Tout est fait dans l'urgence à la va-vite alors que les textes sortis des cerveaux nébuleux des énarques seront modifiés à peine publié au Journal officiel. Nous assistons depuis de nombreuse années à une logorrhée législative dont les texte dont l'application sera à géométrie variable. Il un tradition en France, au lieu d'appliquer la législation existante on édicte de nouvelles lois qui ne seront pas non plus appliquées.-- Bertrand GRONDIN  → (écrire) 29 septembre 2020 à 17:56 (UTC)

L'inviolabilité des correspondances

Bonsoir à toutes et à tous,

J'ai mis en ligne toute une jurisprudence concernant ce thème. En l'occurrence, l'article 226-15 du code pénal implique la mauvaise fois de l'auteur des faits. Néanmoins, la jurisprudence admet une exception si cela est nécessaire pour la défense d'une partie.-- Bertrand GRONDIN  → (écrire) 5 octobre 2020 à 21:57 (UTC)